Article mis à jour par Niort info

Cette année, pour les fêtes, le Temple de Chauray a décidé d’ouvrir grandes se portes à l’artiste peintre niortais Slimane. C’est à découvrir jusqu’au 8 janvier 2023.

L’exposition du temps des Fêtes de Noël est devenue le rendez-vous attendu des Chauraisiens petits et grands et fait écho aux illuminations proposées sur le site du cœur de bourg entre l’église et le temple.

L’exposition est à découvrir jusqu’au 8 janvier. Photo Ville de Chauray.


Cette année, la ville propose un florilège de couleurs pour embellir les ciels gris d’hiver, à travers une exposition d’un artiste local Slimane Ould Mohand. Ses œuvres, sortilèges d’Orient, sont dignes des contes des mille et un jours.
Avec cette exposition « Au pays de cocagne », il entraîne le public dans son univers de sensibilité et de sa définition bien à lui du sapin de Noël, ou plutôt de son arbre de Noël poétique et malicieux. L’exposition a été inaugurée samedi 10 décembre.

Lors de l’inauguration, samedi 10 décembre au Temple de Chauray. Photo Ville de Chauray.

Un univers haut en couleur et poétique.

Slimane est né en 1966 à Birkhadem en Algérie. Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts d’Alger, il exposera ensuite dans des lieux emblématiques de son pays.
Il quitte l’Algérie, poussé par le besoin d’exprimer son art sans contraintes ni frontières culturelles. Ses pas le mèneront loin de sa Kabylie natale, à Paris où il exposera dans différentes galeries telles que Francis Warin, Berthet-Aïttouarès de 1996 à 1999, de 2002 à 2005, à Lyon au Soleil sur la Place en 1998, 2000, 2006, à Strasbourg et dans de nombreuses villes françaises telles que Niort qui est devenue son port d’attache depuis 1990.

Londres, New York, Bonn l’ont aussi exposé.

Slimane crée des œuvres, hautes en couleur, d’une grande sensibilité où la finesse se mêle à la poésie. Il offre une peinture fabuleuse, tendre et sensible.

« Etre artiste, c’est être généreux ».

Slimane

La peinture ne sert pas uniquement à peindre dit Slimane : « Etre artiste, c’est être généreux ».
Slimane marche à l’instinct et à l’instant, sa sincérité chevillée au corps. « Je suis quelqu’un d’aléatoire mais je sais où je vais », affirme-t-il. Slimane qui s’affiche très discipliné, exigeant et rigoureux, même s’il peint ou dessine comme il respire, dans l’urgence absolue de traduire tout ce qui bouillonne en lui.
« Je peins mon enfance par inconscience, mon inconscience par instinct, mais aussi des paysages, des moments », a-t-il déclaré à Delphine Bordes, dans son livre « Slimane Ould Mohand – Les murs sont impuissants face aux rêves »

A savoir

Exposition du 9 décembre au 8 janvier 2023 au Temple de chauray, du Mardi au Dimanche de 15 h à 19 h.
Fermé le 25 décembre 2022 et le 1er Janvier 2023.
Entrée libre.
Présence quotidienne de l’artiste