Article mis à jour par Amanda Bronscheer

Avec un taux de réussite de 88 % pour l’obtention du diplôme de fin d’études et un pourcentage moyen d’insertion professionnelle de 93 %, les Maisons familiales rurales accueillent les jeunes deux-sévriens souhaitant se confronter directement à la réalité des métiers. Cette voie est empruntée par 1235 élèves (effectif prévisionnel) répartis au sein des 11 MFR du département lors de cette rentrée 2022-2023.

« Les MFR proposent un enseignement professionnalisant de qualité et proche des besoins des territoires ruraux », a récemment indiqué Coralie Dénoues, présidente du Conseil départemental des Deux-Sèvres, en visite  à la MFR Sèvreurope à Bressuire, en compagnie des élus départementaux Estelle Gerbaud, François Gingreau, Marie-Pierre Missioux, René Bauruel et Thierry Marolleau. « Elles sont essentielles et méritent toute l’attention du Département. »

« Les cursus proposés sont une chance pour les jeunes. Elles leur offrent, après les années collège, un cadre d’apprentissage privilégié, avec un accompagnement personnalisé, qui leur permet de bâtir leur projet professionnel« , a-t-elle ajouté.

Le chiffre : 226 500 par an pour les MFR

Le réseau des MFR est soutenu par le Département à hauteur de 131 480 € en 2021 en fonctionnement. La collectivité soutient également la modernisation des équipements avec un investissement annuel de 95 000 €. Cette subvention a notamment permis de financer des travaux d’économie d’énergie, la construction d’une salle de sport, la rénovation d’une cuisine pédagogique et d’un restaurant d’application, la construction d’un internat.