Article mis à jour par Amanda Bronscheer

Ni la justice, ni les enquêteurs de la section de le recherches de Poitiers, ni ceux de la brigade de recherches de Niort ne croient aujourd’hui en une simple fugue de Leslie et Kévin, deux jeunes adultes portés disparus depuis la fin novembre, à la suite d’une soirée à Prahecq.

De la simple disparition inquiétante mise en avant dans un premier temps par le procureur de la République de Niort, on est passé il y a quelques jours à une version criminelle beaucoup plus sérieuse.

Une information judiciaire criminelle

Le pôle criminel de Poitiers a en effet été été saisi en fin d’année dernière. Un communiqué du procureur de Poitiers est d’ailleurs venu le confirmer ce mardi 10 janvier : « Le parquet de Poitiers a ouvert, par réquisitoire introductif en date du 27 décembre 2022, une information judiciaire auprès de pôle d’instruction criminelle de Poitiers. La qualification juridique retenue à ce stade, en l’état de la disparition de Mme Leslie Hoorelbeke et de M. Kevin Trompat, et sans nouvelles de leur part, est une qualification de nature criminelle (arrestation, d’enlèvement, détention ou séquestration, commise à l’égard de plusieurs personnes et sans libération volontaire avant le 7ème jour, articles 224-1 et 224-3 al.1 du code pénal). La section de recherches de Poitiers est en charge des investigations. »

Un crime vénal ?

Cette piste criminelle avait été récemment évoquée par la famille de Leslie qui vit en Charente-Maritime
Dans un article du 6 janvier dernier de France Bleu La Rochelle, les parents de Leslie avaient évoqué cette hypothèse, affirmant à nos confrères :  » On n’est pas enquêteurs. On ne peut pas réellement savoir. Mais en tout cas, on est quasiment persuadés maintenant que tout part de cette soirée (à Prahecq ndlr) et le fait qu’il y ait cette somme d’argent (10 000 euros pour l’achat d’un véhicule), ça rapproche nos idées du crime qui serait plutôt vénal. Ça, il n’y a pas à en douter. »

Un groupe Facebook créé

A la fin de l’année dernière, un groupe Facebook a été créé pour tenter de collecter des témoignages et ainsi retrouver la piste des deux jeunes qui n’ont laissé quasiment aucune trace depuis leur disparition effective depuis le 26 novembre. Le groupe compte à ce jour 7300 membres. Publiques dans un premier temps, les publications sont aujourd’hui réservées uniquement à ses adhérents.

Lire aussi : UN GROUPE FACEBOOK CRÉÉ POUR RETROUVER LESLIE ET KEVIN

Une battue a également été organisée le 5 janvier dernier dans le secteur de Prahecq. Vainement.
Hormis deux épisodes délictueux concomitants (vols dans la voiture de la belle mère de Kévin, et cambriolage de la maison de cette dernière à Coulon), aucun indice matériel n’a été découvert au cours de cette battue.

L’enquête judiciaire menée depuis plus d’un mois maintenant va donc se poursuivre avec les officiers de police judiciaire de la section de recherches de la gendarmerie de Poitiers qui va pouvoir mobiliser d’importants moyens pour tenter de résoudre cette bien étrange affaire qui plonge dans la plus totale détresse deux familles des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime.


Légende photo : Le jeune couple est porté disparu depuis la fin novembre 2022. Photo Groupe Facebook mobilisons nous pour retrouver Leslie et Kevin ainsi que Onyx