A l’occasion des journées européennes du patrimoine, les 16 et 17 septembre, la Minoterie de Mauzé-sur-Le-Mignon ouvre ses portes. Ce sera l’occasion « d’un ultime week-end de portes ouvertes avant le rush des locations et la deuxième tranche de travaux cet hiver », expliquent Clément Chevalier et Christophe Grelier, les propriétaires du lieu.

Les visiteurs y découvriront pour la première fois l’intérieur d’un silo à grain, le bief historique où était installée une des deux roues à eaux. Mais aussi la rénovation réalisée en 15 mois pour en faire un lieu d’accueil.

Des expositions à découvrir

Pour l’occasion, plusieurs expositions seront installées. Une exposition de Mette Galatius. Cette artiste danoise, peintre et designer créé et détourne les porcelaines. Les sujets qu’elle aborde, souvent liés à la vie quotidienne, se déclinent en séries de différents formats. Des jeux de mots entre les différentes langues qu’elle maîtrise accompagnent souvent son travail.

Une seconde exposition sera consacrée à une figure locale. Michel Bard, ancien maçon du village témoigne une incroyable passion pour les vélos. A tel point, qu’il construit depuis une quarantaine d’années des vélos, tous aussi surprenants les uns que les autres.

Un vélo blender à smoothies

Il sera aussi possible de découvrir sa dernière réalisation. Le vélo blender qui permet de réaliser des smoothies en pédalant. Ou encore cet extraordinaire vélo dont les roues sont en épis de maïs.

Enfin, une troisième exposition de masques César des années 70-80 sera installée dans la minoterie. 300 masques chinés au fil des ans qui témoignent des amusements des enfants à la fin du siècle dernier.

A savoir

La minoterie sera ouverte au public samedi 17 septembre et dimanche 18 septembre 2022 ; de 10h à 12h30 et de 15h à 18h30.
Accès aux expositions gratuit, visite de la minoterie : 10€

La minoterie poursuit sa transformation

Racheté il y a moins de 2 ans, la minoterie de Mauzé-sur-le Mignon poursuit sa transformation.

Nouveau destin pour cet ensemble tour à tour moulin, puis minoterie industrielle, élevage de volailles, atelier agricole, résidence d’artistes.
Désormais le plus grand nombre de personnes peut découvrir ce lieu.

Une première tranche de travaux a permis de remettre en état les bâtiments principaux pour en faire un gîte d’accueil de groupes. Depuis cet été, touristes, groupes de travail, séminaire et autres rassemblements se succèdent dans cette bâtisse ancestrale.

Photo couverture : Lors d’un bal masqué organisé en août dernier. Photo Minoterie de Mauzé-sur-Le-Mignon.