Article mis à jour par Amanda Bronscheer

A l’occasion d’un contrôle routier organisé mercredi après-midi 10 août sur la RD 744 à Ardin, les gendarmes ont intercepté un jeune motard. Le pilote de la moto roulait à 140 km/h au lieu de 80 sur cette portion de route.

Le contrevenant a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire. Son engin a été saisi.

La devinette de la gendarmerie

Dans une publication sur sa page Facebook, la gendarmerie des Deux-Sèvres rappelle quelques données que voici :

« Petite devinette ? Sachant que le champ de vision d’un pilote est de 30° à 140 km/h contre 60° à 80 km/h ; sachant que le temps de réaction d’un motard (sain d’esprit et de corps) est de une seconde et que pendant cet infime laps de temps, il va parcourir 42 mètres à 140 km/h contre 24 mètres à 80 km/h ; sachant que la distance moyenne de freinage d’une moto (sur route sèche avec des pneumatiques en bon état) est de 196 mètres à 140 km/h contre 64 mètres à 80 km/h ; sachant enfin qu’un choc frontal en moto est équivaut à une chute de 22 étages à 140 km/h contre 8 étages à 80 km/h,

Question : Dans quel état retrouvons-nous notre motard, si subitement, un obstacle se dresse sur sa route ? Seuls ceux qui interviennent sur ce type d’accidents (sapeurs-pompiers, Samu, police, gendarmerie) ont la réponse à cette question mais avec un peu de réflexion et d’imagination, chacun peut se faire une idée de la « boucherie »… »

Photo illustration Niort Info.